Retrouvez nos éphémérides pour ne rien rater des merveilles du ciel...

Chaque mois, nous publions des éphémérides pour vous permettre de suivre le mouvement des astres et d'observer les merveilles du ciel nocturne. Les événements astronomiques, la position des astres remarquables ainsi que les planètes observables, et un peu de mythologie seront un bon début pour aborder le ciel...

   


A ne pas rater

  • Bonne Année !!
  • Toute l'équipe vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2024 et nous sommes très heureux de vous retrouver pour cette nouvelle année :-)
  • Ce mois ci nous pourrons observer un certain nombre de conjonctions ainsi que deux belles pluies de météores, de quoi bien commencer l'année. 


Evénements et conjonctions du mois

  • 04/01 : Pluie de météores : Quarantides 
  • 07/01 : Conjonction : Vénus - Antares 
  • 08/01 : Conjonction : Lune - Vénus
  • 09/01 : Conjonction : Lune - Mercure
  • 10/01 : Conjonction : Lune - Mars
  • 14/01 : Conjonction : Lune - Saturne
  • 15/01 : Occultation : Neptune - Lune 
  • 17/01 : Conjonction : Vénus - Cérès
  • 18/01 : Conjonction : Lune - Jupiter
  • 19/01 : Pluie de météores : Ursae Minorides
  • 19/01 : Conjonction : Lune - Uranus
  • 20/01 : Conjonction : Lune - Pléiades
  • 24/01 : Conjonction : Lune - Pollux 
  • 25/01 : Pleine Lune du Loup
  • 27/01 : Conjonction : Mars - Mercure 
  • 29/01 : Comète 62P/Tsuchinshan au plus proche de la Terre 

 

Les constellations

 Visibles ce moi ci :

 

  • Orion : Une des constellations les plus célèbres, facilement identifiable grâce à sa ceinture de trois étoiles alignées et à la nébuleuse d'Orion, un objet céleste très observé.
  • Taureau : Cette constellation abrite les Pléiades (M45), un amas d'étoiles ouvert facilement visible à l'œil nu.
  • Lièvre  : Située sous Orion, cette constellation est souvent moins connue mais visible dans l'hémisphère nord.
  • Caelum (le Burin) : Bien que moins lumineuse, cette constellation peut être intéressante pour les observateurs cherchant des défis.
  • La Dorade), La Table, Le Peintre), et Le Réticule: Ces constellations peuvent offrir des observations intéressantes, surtout pour ceux qui ont un ciel dégagé et sombre.
  • Bélier et Poissons : Uranus se trouve entre ces deux constellations, offrant une occasion d'observer cette planète lointaine.
  • Verseau: Neptune se situe entre le Verseau et les poissons, offrant également une chance de voir cette planète distante.


Observation des planètes

  • Mercure sera visible en début de soirée.
  • Vénus se montrera le matin avant le lever du soleil.
  • Mars sera visible en deuxième partie de nuit et en matinée.
  • Jupiter pourra être observée en début de nuit.
  • Saturne se présentera en début de soirée.
  • Uranus sera visible en première partie de nuit.
  • Neptune se montrera en début de soirée.


Quelques objets du ciel profond à observer

  • Amas Omicron Velorum (IC 2391, Caldwell 85) : Visible à l'œil nu, mieux observé avec des jumelles
  • NGC 2451 (Agrégat du Scorpion Piquant, Cr 161) : Assez lumineux pour être vu à l'œil nu, cet amas ouvert se trouve dans la constellation Poupe.
  • La Ruche (M44, NGC 2632) : Cet amas est suffisamment lumineux pour être repéré à l'œil nu sous un ciel sombre. Il est situé dans la constellation Cancer, facile à trouver entre les étoiles brillantes Régulus, Castor et Pollux.
  • NGC 2516 (Caldwell 96, Cr 172) : Situé dans la constellation Carène, cet amas est relativement lumineux
  • M47 (NGC 2422, Cr 152) : Visible avec des jumelles ou un petit télescope, cet amas ouvert se trouve dans la constellation Poupe.
  • M41 (NGC 2287) : Visible avec des jumelles ou un petit télescope, cet amas se trouve près de Sirius dans le Grand Chien.
  • IC 2395 (Cr 192) : Situé dans la constellation Vela, cet amas est mieux observé avec des jumelles ou un télescope.
  • NGC 2547 : Un amas ouvert situé dans la constellation Vela, mieux observé avec un télescope ou des jumelles.


Des étoiles pour se répérer

  • Aldébaran AD/Dec : 04h 37m18.8s   +16°33'28.1"
  • Capella AD/DEC : 05h 18m29.3s   +46°01'24.7"
  • Betelgeuse AD/DEC : 05h 56m29.4s   +07°24'40.3"
  • Sirius AD/DEC : 06h 46m13.6s   -16°44'58.9"
  • Procyon AD/DEC : 07h 40m34.6s   +05°09'46.2"
  • Castor AD/DEC : 07h 36m09.1s   +31°50'04.7"
  • Pollux AD/DEC : 07h 46m48.4s   +27°58'02.6"
  • Rigel AD/DEC : 05h 15m42.5s   -08°10'29.4"

Données basées sur le 15 Janvier 2024 à minuit


Un peu de mythologie...

orion constellation

Orion est l'une des constellations les plus reconnaissables et est associée à de nombreuses légendes dans différentes cultures, mais sa mythologie la plus célèbre vient de la Grèce antique.

Dans la mythologie grecque, Orion était un chasseur redoutable. Fils de Poséidon, le dieu de la mer, et d'Euryale, une Gorgone, Orion était un géant doté d'une force et d'une beauté exceptionnelles. Il y a plusieurs légendes sur sa naissance et sa mort, mais l'une des plus célèbres raconte son amour tragique pour Artémis, la déesse de la chasse et de la nature sauvage.

Selon le mythe, Orion et Artémis partageaient une passion pour la chasse et étaient de proches compagnons. Cependant, leur relation déclencha la jalousie d'Apollon, le frère d'Artémis. Pour se débarrasser d'Orion, Apollon trompa sa sœur en la défiant de toucher une cible lointaine dans l'océan, qui était en réalité la tête d'Orion nageant au loin. Artémis, ne sachant pas qu'il s'agissait d'Orion, le frappa mortellement avec une flèche. Lorsqu'elle découvrit son erreur tragique, elle fut dévastée et plaça le corps d'Orion dans le ciel étoilé, où il continue à chasser éternellement, accompagné de ses chiens de chasse (représentés par les constellations du Grand et du Petit Chien).


Calendrier lunaire du mois...

 

Nous vous recommandons aussi d'écouter le podcast de La Parenthèse Etoilée pour y découvrir des informations complémentaires sur ces évenements astronomiques présenté par des passionnés...

Pour acceder au podcast, cliquez ici !

Sources : Pierro-Astro, Stelvision, Stellarium, La parenthèse étoilée...