Filtre Astronomik SII CCD MaxFR 6nm - 31,75mm (M28)

Réf.: 8H11HE
CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)
269,00 €
Ce filtre SII-CCD Max FR est adapté pour l'imagerie des régions SII à partir de sites d'observation soumis à une forte pollution lumineuse mais également les sites épargnés par la pollution lumineuse...
Envoyé sous1 à 4 semaines
Format du filtre :

Ce filtre SII-CCD est adapté pour l'imagerie des régions SII à partir de sites d'observation soumis à une forte pollution lumineuse mais également les sites épargnés par la pollution lumineuse. Le contraste entre un objet qui brille à 672 nm et l'arrière-plan est énorme !

En raison de la combinaison de la largeur de bande passante très étroite de 6 nm et de la transmission élevée de 96%, le filtre augmente considérablement le contraste, car toute lumière indésirable provenant d'autres longueurs d'onde de 672 nm est bloquée par les UV jusqu'à l'IR. Cela résulte en un fond extrêmement sombre. La FWHM de 6nm est optimisée pour vous donner des performances optimales avec des capteurs CCD et CMOS avec un très faible courant d'obscurité! Le filtre 6 nm est le meilleur choix si vous observez depuis un site fortement pollué ou si vous visualisez des objets faibles dans les régions de la Voie Lactée.

 Note : Consultez l'onglet "Filtres Astronomik MaxFR" pour de plus amples détails concernant ce nouveau design de filtre.

Données techniques du filtre

  • Transmission garantie de plus de 90% sur les deux lignes SII (671,7nm et 673,0nm)
  • Transmission typique de 94% sur les deux lignes SII (671,7nm et 673,0nm)
  • Full-Width-Half Maximum (FWHM): 6nm
  • Blocage parfait de la lumière indésirable des UV jusqu'à l'IR
  • Parafocal avec tous les filtres Astronomik
  • Technique de revêtement MFR: Utilisable avec toutes les optiques jusqu'à f / 2
  • Épaisseur de 1mm
  • Non sensible à l'humidité, résistant aux rayures, ne vieillit pas
  • Substrat poli de manière optique, sans stries et exempt de contraintes résiduelles
  • Boîte de rangement de haute qualité

Fonctionnement d'un filtre

Un filtre bloque une partie du spectre et en laisse passer une autre (bande passante). Par définition, un filtre dédié à l'astronomie aura généralement pour but de rejeter toute lumière indésirable provenant de la lumière artificielle, particulièrement la lumière des lampes au sodium et au mercure haute et basse pression, de la lumière naturelle (électro-luminescence atmosphérique), la lumière de la Lune et parfois même la lumière des étoiles. et toutes les lignes de lumière naturelle sont bloquées à 100%. Le filtre augmente le contraste entre le fond de ciel et les objets qui brillent sur la ligne xx à xy nm.

Imagerie avec des filtres à bande étroite

Si vous devez photographier à partir de sites pollués (comme la plupart d'entre nous…), l'imagerie des nébuleuses avec des filtres Narrowband (bande étroite) est la meilleure façon de prendre de superbes images, car toute sorte de pollution lumineuse peut être bloquée très efficacement (y compris la lumière des étoiles elle-même) ! Normalement, un filtre H-alpha devrait être votre premier pas dans ce domaine de l'astrophotographie ! Avec un filtre H-alpha à bande étroite (12 nm ou moins), vous serez en mesure de prendre des images profondes et contrastées des nébuleuses, même avec une très forte pollution lumineuse ou avec la pleine Lune dans le ciel. Cette image "rouge" par nature (spectre de la raie H-alpha) devra être traitée comme une image monochrome. Plus tard, vous pouvez évoluer vers la "fausse trichromie SHO" en faisant également des photos dans les raies O-III et S-II pour compléter une image "couleur". De nombreux ouvrages traitent de ce procédé "SHO". Un filtre OIII élargit vos possibilités d'imagerie, car vous êtes capable d'imager toutes les structures verdâtre / bleuâtre, célèbres par exemple dans les dentelles du Cygne. Les nébuleuses planétaires et les régions de formation d'étoiles sont aussi des cibles de choix avec ce filtre ! Le filtre SII complète votre ensemble de filtres HSO.

Pour résumer, les filtres en bande étroite les plus fréquents sont

  • H-alpha à 656nm (filtre H-Alpha)
  • SII à 672nm (filtre SII)
  • OIII à 500nm (filtre OIII)

Avec ces trois filtres, vous pouvez traiter vos images comme celles du télescope spatial Hubble ! Le filtre H-beta reste assez anecdotique car ce filtre n'a pratiquement aucune application significative.

Conseils et astuces pour plus d'applications

En utilisant les filtre Ha-CCD, OIII-CCD et SII-CCD, vous créez des images de lignes d'émission en fausses couleurs (SHO) de la même manière que le télescope Hubble. Ceci est possible même à partir de sites même fortement pollués ! Si votre caméra est munie d'un capteur couleur, choisissez plutôt un filtre multi-bande (tri-bande ou quad-bande) pour imagerie OSC (one-shot-color : couleur en une passe).

Alternatives:

Les filtres 12nm à bas prix sont le bon choix pour vous, si vous possédez un reflex numérique typique ou une caméra CCD avec un fort courant d'obscurité! Les filtres 12nm devraient être le premier choix pour les caméras équipées d'un capteur de guidage intégré, car vous aurez environ deux fois plus d'étoiles que le filtre 6nm.

Bande passante de 6nm ou 12nm quel modèle choisir ?

Astronomik propose ses filtres à bande étroites en deux versions : 6nm ou 12nm. Les filtres 6nm coupent encore plus la lumière (bande passante à mi-hauteur divisée par deux) que les 12nm. Un filtre 12nm laissera apparaître plus d'étoiles dans le champ qu'un filtre 6nm. Si vous souhaitez une image avec le moins d'étoiles possible, optez pour le 6nm. Attention toutefois aux temps de pose considérables du modèle 6nm.

Notre conseil est le suivant : avec un appareil photo ou une caméra dont les caractéristiques de bruit ne sont pas favorables, optez plutôt pour le 12nm. Avec une caméra performante et pour réduire la pré-dominance des étoiles près des nébuleuses les plus faibles, optez pour le 6nm.

Si vous souhaitez imager des objets faibles dans les régions les plus étoilées de la voie lactée, en utilisant de préférence de courtes focales, le filtre de 6nm sera le meilleur choix, car le nombre d'étoiles est réduit d'un facteur 2. Vous devriez même prendre la version 6nm si vous avez une caméra à faible courant thermique ou si vous devez observer à partir d'un site très pollué par la lumière.

Cette nouvelle gamme de filtres Astronomik MaxFR à bande étroite et à émission de lignes est parfaitement adaptée aux exigences de l’imagerie astronomique du ciel profond. Ces nouveaux filtres sont usinés d’une façon totalement nouvelle et différente.  Ceci rend le blocage, hors bande passante, sur toute la gamme de longueurs d’onde des UV aux IR, encore meilleur. L’avantage de ce nouveau design est aussi un contraste extrêmement élevé, une lumière parasite minimisée, pas de halo et des étoiles tranchantes.

Avec les nouveaux filtres Astronomik MaxFR, vous obtiendrez des données de la meilleure qualité possible : le meilleur matériau de départ pour être transformé en une image finale impressionnante ! Pour tirer le maximum d’un temps d’observation précieux, vous avez besoin de filtres avec la transmission la plus élevée possible. Astronomik garantit une transmission de 90% bien que généralement, la transmission atteigne 96%. Ces valeurs sont valables pour les filtres 6 et 12nm.

Afin que le contraste soit maximal, le filtre SII est soigneusement conçu pour bloquer toute la lumière provenant d’H-alpha et de NII (azote).

Les nouveaux filtres de ligne d'émission MaxFR conviennent jusqu'à des rapports focaux très rapides. La nouvelle série Astronomik MaxFR de filtres de ligne d'émission à bande étroite est parfaitement adaptée aux exigences de l'imagerie astronomique du ciel profond avec des systèmes optiques rapides. Pour les trois lignes d'émission les plus importantes d'oxygène (OIII), d'hydrogène (H-alpha) et de soufre (SII), vous pouvez sélectionner vos filtres avec une bande passante de 12 nm ou 6 nm (FWHM).

Les filtres MaxFR sont fabriqués d'une toute nouvelle manière, conçus pour fonctionner parfaitement avec des systèmes optiques rapides. La technique de revêtement MFR bien connue intégrée vous offre le meilleur blocage hors bande possible sur toute la gamme de longueurs d'onde, des UV aux IR ! Votre avantage de notre nouveau design est un contraste extrêmement élevé, une lumière parasite minimisée, pas de halos et d'étoiles acérées. Les filtres de ligne d'émission à bande étroite Astronomik MFR vous offrent la meilleure qualité de données: le meilleur matériau de départ à traiter en une image finale impressionnante !

  • Pour les filtres MaxFR 12 nm, cela signifie une utilisabilité illimitée de f / 1,7 à f / 1: 8 et environ 85% de la transmission maximale à f / 1: 1,4 comme garanti.
  • Pour les filtres MaxFR 6 nm, cela signifie une utilisabilité illimitée de f / 2,2 à f / 1: 8 avec environ 90% de la transmission maximale à un f / 2 comme données de performances garanties.

Nous proposons les filtres Astronomik dans différents formats, montés ou non montés, pour boitiers d'appareils photo et pour objectifs. Notez que les filtres "ronds non montés" sont cerclés de plastique pour protéger le bord de la lame de verre et éviter le contact direct verre/métal avec votre roue à filtres ou support filtres. Cela garanti une meilleure qualité d'image en évitant les contraintes optiques éventuelles. Les filtres non-montés sont donc "montés" mais non filetés.

Formats des filtres (Selon le type du filtre, tous les formats ne sont pas nécessairement disponibles)

  • 31,75mm (filetage 28mm) : filtre monté dans un barillet fileté M28 pour oculaires et roues à filtres 31,75mm par exemple*
  • 50,80mm (filetage 48mm) : filtre monté dans un barillet fileté M48 pour oculaires et roues à filtres 50,80mm par exemple**
  • Canon EOS Clip (APS-C) : support clipsable pour appareil photo Canon EOS avec capteur APS-C, épaisseur 1mm
  • Canon EOS Clip XT (APS-C) : identique au précédent, mais avec une épaisseur de seulement 0,33mm permettant une meilleure image
  • Canon EOS Clip XL (24x36) : support clipsable pour appareil photo Canon EOS plein format 24x36****
  • Canon EOS Clip M : support clipsable pour appareil photo compact Canon EOS M
  • Sony Alpha 7 Clip : support clipsable pour appareil photo Sony A7 à monture NEX
  • T2 (M42x0,75mm) : filtre monté dans un barillet fileté T2, pour roues à filtres T2 par exemple***
  • Schmidt-Cassegrain 2p 24TPI : filtre dans une monture type Schmidt-Cassegrain 50,80mm mâle / femelle
  • Canon EOS R XL Clip : support clipsable pour appareil photo Canon EOS R et RP
  • Nikon XL Clip : support clipsable pour appareil photo Nikon avec capteurs plein format
  • Pentax K Clip : support clipsable pour appareil photo Pentax à monture K
  • Sigma Clip : support clipsable pour appareil photo Sigma
  • 27mm rond non monté : lame de verre avec cerclage de plastique mais sans monture filetée pour roue à filtres
  • 31mm rond non monté : lame de verre avec cerclage de plastique mais sans monture filetée pour roue à filtres
  • 36mm rond non monté : lame de verre avec cerclage de plastique mais sans monture filetée pour roue à filtres
  • 50mm rond non monté : lame de verre avec cerclage de plastique mais sans monture filetée pour roue à filtres
  • 50x50mm carré non monté : lame de verre carrée, sans bordure, pour montage dans roues à filtres ou supports spécifiques pour filtres carrés
  • 49mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre
  • 52mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre
  • 55mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre
  • 58mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre
  • 62mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre
  • 67mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre
  • 72mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre
  • 77mm : pour montage sur objectif photo avec filetage pour filtres standard de ce diamètre

* Dimensions du barillet 50,80mm (M48) : filetage M48x0,75mm, épaisseur totale : 7,1mm, épaisseur du filetage 2,5mm, diamètre externe : 50,73mm, diameter interne utile 45,2mm
** Dimensions du barillet 31,75mm (M28,5) : filetage M28,5x0,6mm, épaisseur totale : 6,6mm, épaisseur du filetage 2,1mm, diamètre externe : 31,20mm, diameter interne utile 26,2mm
*** Dimensions du barillet T2 : filetage M42x0,75mm, épaisseur totale : 11,4mm, épaisseur du filetage 3,7mm, diamètre externe : 48mm, diameter interne utile 38,2mm
**** Compatibilité des clip Canon XL (24x36) : compatibles avec Canon EOS 5D Mk II, 5D Mk III et 6D. (5D Mk fonctionnera sans LiveView uniquement, le 6D MkII, 5DS, 5DSR et 5D Mk IV ne fonctionneront pas avec les filtres Clip XL

Épaisseur du substrat en verre et tirage

TOUS les filtres Astronomik ont une épaisseur de 1mm (lame de verre) sauf les filtres Canon EOS - XT qui ont une épaisseur de seulement 0,33mm.

Lorsque vous placez un filtre dans le chemin optique entre le correcteur et le capteur, nous recommandons d'ajouter 1/3 de l'épaisseur du verre à votre tirage (distance correcteur/capteur). Par exemple avec un filtre Astronomik (épaisseur 1mm) si votre correcteur de coma est prévu pour un tirage de 55mm, vous devrez calculer 55,33mm en tout. Pour ce faire, nous vous recommandons l'utilisation de rondelles d'ajustement BA-2457910 ou BA-2457915 ou AC0058 ou AC0069 selon votre situation et le format de vos allonges.

 



Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire. Connexion