Caméra Neptune-C Couleur (équiv. ASI178MC) - Player-One

Réf.: Neptune-C
CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)
249,00 €

Pierro-Astro' est très fier de présenter cette ligne de caméras qui nous paraît comme très aboutie et une nouvelle marque de qualité pour les astronomes les plus exigeants...

Hors stock | Envoyé sous7 jours
Capteur

Pierro-Astro' est très fier de présenter cette nouvelle ligne de caméras planétaires qui nous paraît comme très aboutie et une nouvelle marque de qualité pour les astronomes les plus exigeants.

Ses qualités en bref :

  • Capteur Sony IMX178 Couleur ou Monochrome (au choix)
  • Haute résolution 6.4 Millions de pixels de 2,4 µm - idéal pour tous les types d'instruments, lunettes APO, Hyperstar, Celestron Faststar, les télescopes de Newton, etc.
  • USB 3.0 avec connecteurs type C pour un téléchargement rapide
  • Mémoire tampon 256Mo de DDR3 pour un transfert de données stable avec USB 2.0 - minimise la décharge de l'amplificateur
  • L’un des capteurs CMOS les plus sensibles de Sony
  • Haute sensibilité - QE environ à 80%
  • ADC 12 bits.

Neptune-C est une caméra planétaire développée par Player One Astronomy, qui adopte le capteur Sony IMX178 au format 1/1.8". La taille des pixels de 2,4um permet une capacité électronique de 15ke avec un total de 6,4MP (la résolution est de 3096*2078), et la diagonale est de 9mm. Cette caméra permet l'imagerie des planètes jusqu'à un rapport F/D de 14 envion. (pour calcul de votre barlow).

Technologie DPS

Les caméras planétaires de Player One Astronomy disposent de la technologie DPS (suppression des pixels morts). Le DPS analyse de nombreux cadres sombres pour trouver les pixels anormaux fixes et enregistrer la carte dans la mémoire de la caméra. Lors de l'imagerie, chaque cadre d'exposition, la position des pixels morts se voit attribuer une valeur médiane en fonction des pixels actifs autour de ce pixel anormal.

Un design de pointe…

Les caméras planétaires développées par Player One Astronomy utilisent un hexagone régulier scientifique et technologique pour construire la ligne principale du corps, complétée par des chanfreins ronds pour atteindre à la fois la rigidité et la flexibilité. Le rouge positif, qui ressemble à un feu d'été, est assorti au noir discret et stable, et le processus de givrage ultra-fin sur toute la surface rend l'appareil photo luxueux et cool, mettant en valeur le style des joueurs haut de gamme, on ne peut pas détourner le regard !

Mécanisme de protection contre les surtensions et les surintensités

Les caméras Player One produites par le numéro un des joueurs garantissent la sécurité de votre caméra et d'autres équipements grâce à des mécanismes de protection contre les surtensions et les surintensités.

Mémoire / Cache

Les caméras Player One Astronomy sont les premières à adopter le cache DDR3 dans toutes les caméras planétaires du monde ! Il aide à stabiliser et sécuriser la transmission des données, il évite efficacement la chute de cadre et réduit considérablement le bruit de lecture.

Avec le cache DDR3, la caméra n'a plus de hautes exigences en matière de calcul, elle aura toujours d'excellentes performances même si elle est connectée à un port USB 2.0.

Port de données

Lorsque la caméra est connectée à l'interface USB3.0 et que la prévisualisation en pleine résolution est utilisée, elle peut atteindre 93 FPS en mode RAW8 (10bit ADC). Lors de l'enregistrement d'images, puisque la vitesse d'écriture réelle sera affectée par la vitesse d'écriture du disque dur lui-même, lorsque la vitesse d'écriture du disque dur est lente, l'enregistrement peut ne pas atteindre la vitesse théorique. Il est recommandé d'utiliser un disque dur à semi-conducteurs de haute qualité pour enregistrer les données afin de tirer pleinement parti des performances de la caméra.

Utilisez le câble de guidage ST4 pour connecter la caméra et le port AUTO GUIDE de la monture équatoriale pour faire du guidage.

Bruit de lecture

Concernant le bruit de lecture, nous promettons solennellement que toutes les valeurs sont obtenues à partir de tests réels. Et pour les utilisateurs, vous pourriez utiliser Sharpcap 4 pour les tests. SC4 dispose d'une fonction appelée Analyse de Capteur, qui fournit une façon très simple de tester le bruit de lecture.

 Attention : cette caméra nécessite l'ajout d'un filtre anti-infrarouges pour l'imagerie du spectre visible (planètes etc.)

Après de nombreux tests rigoureux de bruit de lecture, la caméra Neptune-C peut atteindre un faible bruit de lecture de 1.34e à un gain de 350.

Mode HCG

La caméra Neptune a un mode HCG unique, qui s'active automatiquement lorsque le réglage de gain de la caméra est >30. Le mode HCG peut réduire considérablement le bruit de lecture et conserver la même plage dynamique élevée que le faible gain.

  • Capteur : Nouveau SONY IMX178 1/1.8" CMOS (couleur)
  • Diagonale: 9mm
  • Nombre de pixels au total : 6.4 millions de pixels
  • Résolution maximale : 3096×2078
  • Taille d'un pixel : 2.4μm
  • Taille de la puce : 7.4mm×5.0mm
  • Taux de rafraîchissement : 60FPS (10bit ADC)
  • Matrice de Bayer : RGGB
  • Obturateur : Obturateur progressif électronique (rolling shutter)
  • Plage d'exposition : 32μs-2000s
  • Bruit de lecture : 2.2e~1.3e
  • QE Peak : ≈ 80%
  • Capacité électronique : 15ke-
  • ADC : 14 bit
  • Connectivité : USB3.0/USB2.0
  • Adaptateur : 31.75mm / M42 X 0.75
  • Longueur focale arrière (tirage) : 12.5mm
  • Fenêtre de protection : D21*1.1MM Haute qualité AR Plus (Anti-reflet) Revêtement antireflets multicouche
  • Diamètre : 66mm
  • Poids : 180g
  • Résolutions et FPS Sous le mode USB3.0 :
    Résolution 10bit ADC 3096×2078 60 FPS
  • Plus d'options de résolution peuvent être configurées dans les logiciels de capture !

Systèmes compatibles :

  • Windows 10 & 11
  • MacOS
  • Linux 

Éléments livrés

  • La caméra Neptune
  • Boite
  • adaptateur coulant 31,75mm vers T2
  • 1 Câble USB 3.0
  • 1 Câble ST4
  • 1 Poire soufflante
  • 1 bouchon coulant 31,75mm
  • 1 clé allen

 



Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire. Connexion