Oculaires Takahashi TAK UW 7mm 90°

Réf.: TATKA00602
416,67 €
La nouvelle gamme d'oculaires Takahashi ultra-grand-champ sans compromis...
envoyé sous 3 à 5 jours
Focale de l'oculaire
au choix

L'observation visuelle dans des instruments aplanétiques, tels que les lunettes FSQ, les Mewlon-CRS ou les TSA/TOA équipées de correcteurs, impose l'utilisation d'oculaires permettant de restituer à l'œil tous les avantages de la planéité du champ.

Partant de ce principe, Takahashi propose aux observateurs exigeants sa nouvelle gamme d'oculaires TAK-UW, offrant un champ apparent de 90°. La priorité absolue dans le design de ces oculaires a été la restitution de la netteté de l'image jusqu'au bord du champ. Cette série offre donc des performances très haut de gamme et une image de qualité de bord à bord sans compromis.

L'observation du ciel profond à grand champ dans un instrument de très haute qualité est l'un des plus beaux spectacles qui s'offre à l'astronome amateur, et Takahashi l'a parfaitement intégré lors de la conception des TAK-UW. L'équipe de design optique a calculé les oculaires en partant de l'image obtenue à la sortie du correcteur de champ 35-FL de la TOA-130, avec pour objectif la conservation d'un système totalement afocal sur les 90° de champ à la sortie de l'oculaire. Le résultat est éloquent puisque l'amélioration du rapport de Strehl atteint 80% en bord de champ avec le TAK-10UW (10mm de focale) comparé à un oculaire Takahashi LE de même focale (voir la simulation ci-dessous).

Rapports de Strehl comparés entre les oculaires Takahashi LE-10 et TAK-10UW

Chaque graphe ci-dessus montre le rapport de Strehl simulé sur la moitié du champ de chaque oculaire, en partant de l'axe optique (à gauche) pour aller jusqu'en bordure de champ (à droite). Le champ indiqué est le champ réel sur le ciel. La configuration optique utilisée dans la simulation est une TOA-130 équipée d'un correcteur de champ 35-FL, donnant une focale résultante de 980mm. Le grossissement obtenu est d'environ 100x avec les 2 oculaires de 10mm. On constate que le rapport de Strehl reste stable autour 0.95 sur le TAK-UW alors qu'il tombe à 0.50 à mi-champ sur le LE-10, ce qui indique que la quasi-totalité de l'énergie lumineuse continue de se concentrer dans la tache d'Airy en bordure de champ sur le TAK-UW, offrant ainsi un excellent piqué de l'image. On notera aussi la concordance entre les courbes rouge et polychromatique sur le TAK-UW. Le chromatisme de l'oculaire a été optimisé pour cette longueur d'onde, dominante en ciel profond.

Ces résultats ne sont pas en défaveur de la gamme Takahashi LE pour autant. Les oculaires LE n'ont pas la même vocation que les UW. Même si ce sont des oculaires rustiques, à la formule optique simple, équipés de peu de lentilles, ils possèdent une excellente facture optique et ont été surtout optimisés pour apporter d'excellents résultats au centre du champ. Ils sont donc parfaits pour l'observation planétaire, par exemple…

L'homogénéité du champ et le contraste offerts par le TAK-UW permettent d'obtenir des images incroyables des objets du ciel profond. Associés à une lunette apochromatique TSA/TOA équipée d'un correcteur de champ (ou associés à un quadruplet Petzval de type FSQ), ces oculaires exprimeront leur plein potentiel. Les résultats seront époustouflants sur les Mewlon-CRS, associant diamètre important et piqué des images.

La position de l'œil, à environ 12mm de la lentille, permet de réduire considérablement l'aberration de sphéricité sur la pupille et permet d'optimiser la vision du champ apparent pour l'observateur, sans ombre et sans effet de voile. A moins d'être astigmate, il est fortement recommandé d'enlever ses lunettes de vue pour utiliser les TAK-UW, du fait de ce faible relief d'œil. Pour les observateurs qui sont obligés de conserver leurs lunettes de vue, la position à 10mm de la lentille permet de diaphragmer légèrement le champ et d'améliorer la qualité des images obtenues.

Le confort est assuré par une bonnette rétractable de type twist avec un embout en caoutchouc. Elle favorise le placement idéal de l'œil dans l'axe optique de l'oculaire. Tous les oculaires sont équipés d'une rainure à bords coniques, spécialement étudiée pour éviter les chutes des oculaires lorsque ceux-ci sont positionnés dans le porte-oculaire. Enfin, tous les bords de lentilles et tous les éléments mécaniques internes des oculaires sont noircis, pour éviter les reflets parasites et les images fantômes relictuelles ; ceci dans le but d'obtenir un contraste maximal des images.

Notre avis

Si ces oculaires sont chers (très chers), ils n'en demeurent pas moins excellents. Il est évident qu'un utilisateur exigeant en quête d'un oculaire haut de gamme sera attiré par cette nouvelle gamme qui représente à notre avis un haut de gamme absolu dans le domaine. Leur utilisation est bien entendu recommandée avec les instruments de la gamme Takahashi mais ils sont également très intéressants pour tous les autres types d'instruments à champ corrigé, nous pensons par exemple aux Celestron EDGE, et bien d'autres encore. Le 10mm sur un C8 EDGE donnera un champ de 0,45° soit environ le diamètre de la pleine Lune, avec un grossissement de 200x et un champ superbe de bord à bord. Quel spectacle !

OculairesFocalesChampRelief d'œilConstructionCoulantDimensionsPoids
TAK-3.3UW 3,3mm 90° 12mm 10 lentilles (6 groupes) 31,75mm ∅60 x 140mm 470g
TAK-5.7UW 5,7mm 90° 12mm 10 lentilles (6 groupes) 31,75mm ∅60 x 130mm 450g
TAK-7UW 7mm 90° 12mm 8 lentilles (5 groupes) 31,75mm ∅60 x 120mm 430g
TAK-10UW 10mm 90° 12mm 8 lentilles (5 groupes) 31,75mm ∅60 x 115mm 420g


Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire. Connexion