Tête binoculaire géante Zeiss Mark V, portes-oculaires ClickLock, assemblage rapide - Baader

Réf.: BA-2456410
CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)
1 425,00 €
Tête binoculaire géante Zeiss Mark V, portes oculaires "Clicklock", dispositif d'assemblage rapide.
Hors stock | Envoyé sous1 à 4 semaines

Disponible sous quelques jours !

Tête binoculaire géante Zeiss Mark V, portes oculaires "Clicklock", dispositif d'assemblage rapide.

Il s'agit de la cinquième édition de cette tête binoculaire  Carl Zeiss équipée par les célèbres prismes de 30 mm de ces célèbres jumelles.

Pour cette nouvelle gamme, il y a encore des innovations:

  • Traitements spécifiques 7 couches sur toutes les surfaces air-verre.
  • Un séparateur de faisceau nouveau avec un diélectrique séparateur de faisceau.
  • Portes oculaires ClickLock à serrage annulaire ( sans vis de blocage) pour assurer un autocentrage des oculaires.
  • Précision d'usinage de machines outils à commandes numériques.

Nous proposons en produits complémentaires un renvoi-coudé T2 vissant ultra-court d'excellente qualité, ainsi que les correcteurs glasspath et le "nez" 2" pour adaptation au coulant 50,80mm.

Éléments livrés

  • Tête binoculaire Baader Mark V
  • Porte-oculaires 31,75mm avec serrage ClickLock
  • TQC T-2 quick changer
  • Valise de transport avec espaces pré-découpés


Avis clients

lundi 15 août 2022

Très bel équipement, je l'utilise sur mon C11 sans correction optique avec oculaires zoom baader, avec ou sans renvoi coudé. Le réglage de l'espace inter pupillaire est sensible et demande du temps comme l'écart de mise au point des 2 yeux avec les molettes de réglage, le réglage final peut se faire avec un des 2 oculaires zoom jusqu'à disparition de la gêne visuelle entre les 2 yeux. Après c'est un régal, netteté sur tout le champs et grande luminosité. Saturne paraît suspendue dans le vide avec comme un rideau noir piqué d'étoiles en fond de champ, la vision binoculaire donne un aspect tridimensionnelle qui change l'observation planétaire et permet de prolonger celle-ci sans fatigue comme depuis un périscope "astronomique" d'une machine de Jules Vernes. M27 et M57 apparaissent lumineuses avec cette même sensation de relief et un confort d'observation inégalé pour admirer leur étoile centrale qui apparaît suivant le positionnement des yeux en vision plus ou moins décalée. Le bémol est le poids de l'ensemble qui impose une fixation avec raccords vissés, et il faut retirer la tête par prudence quand on change d'objet céleste avec le GOTO par exemple car le raccord peut se dévisser un peu en tournant et cela allège l'effort sur les moteurs de la monture. Je suis très satisfait de mon acquisition et j'attends de voir Jupiter, la nébuleuse d'Orion et tant d'autres objets à re-découvrir...

Michaël GAL

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire. Connexion