Faisons un point sur le visuel assisté...

Vous pouvez tout à fait utiliser une caméra planétaire, typiquement une caméra ALTAIR, Player One ou ZWO non refroidie (donc dédiée à l'imagerie planétaire) pour faire de l'imagerie du ciel profond "Lucky imaging" ou Visuel assisté (VA).

Pour adapter votre caméra planétaire à votre télescope ou lunette astronomique nous recommandons nécessairement d'utiliser un correcteur de champ, de coma ou un réducteur de focale si besoin. Les contraintes du visuel assisté sont moindres que celles d'une imagerie "en bonne et dûe forme" du ciel profond, mais voyons de quoi nous aurons besoin...

Les problèmes couramment rencontrés :

  • Les caméras refroidies sont livrées avec un ensemble de bagues permettant d'atteindre 55mm de tirage en général. MAIS ce n'est pas le cas des caméras d'imagerie planétaires !
  • La plupart des correcteurs de champ ont un tirage recommandé de 55mm à 56mm et une "sortie" M48 (la plupart des correcteurs de champ modernes "sortent" en M48).
  • une caméra non refroidie a un tirage interne de 12,5mm (ASI224 par exemple) ou 17,5mm (ASI485, ASI585 par exemple)
  • qu'il faut compléter pour atteindre 55mm de tirage environ.
  • En général il est nécessaire d'ajouter un filtre anti-infrarouges (IR-Cut), ou anti-pollution (L-Pro, CLS, LPS, etc..) , voire un filtre dédié aux nébuleuses (UHC, NBZ, L-eNhance, L-Extreme, etc...).

Exemple de solution photo avec un télescope de Newton

Vous pouvez très simplement "glisser" votre caméra planétaire avec son filtre anti-infrarouges ou un filtre photo ciel profond à la place de l'oculaire, dans le coulant 31,75mm du télescope. L'image ne sera pas corrigée mais les capteurs planétaires sont assez "petits". Le fait d'utiliser ce type d'instruments au foyer à F/5 est tout à fait possible bien que l'image sera meilleure avec un correcteur de coma. Pour les Newton F/4, nous recommandons le correcteur de coma dans TOUS LES CAS car la coma dans ces instruments est bien plus importante. La plupart des Newton permettent une adaptation assez simple avec ou sans correcteur de coma. Attention toutefois : les DOBSON sont généralement "taillés" trop "longs" avec le foyer image qui ne ressort pas suffisemment en dehors du porte-oculaires. Il en résultera l'impossibilité d'effectuer la mise au point avec correcteur de coma (ou sans) avec la plupart des caméras d'imagerie. Si vous avez un DOBSON, privilégiez donc l'utilisation de caméras coulant 31,75mm (GPCAM, ASI Mini, Player One Mini etc...) qui ont l'avantage d'avoir un capteur qui va "loin" dans le coulant 31,75mm. Ces caméras permettent la mise au point sur tous les instruments sur lesquels vont des oculaires standard.

Le plus simple est de partir sur un exemple concret ! (Avec un Newton compatible photo !!)

  • Vous pouvez choisir un correcteur de coma type MPCC Baader (ref. BA-2458400A) ou Sky-Watcher (ref. SW0184) ou même un réducteur de focale Starizona (ref. NEXUS-075)
    note : Si votre télescope est à F/4 il vous faudra un correcteur de coma pour Newton F4 spécifique (ref. SW0264 par exemple).
  • Le tirage de 55mm de ces correcteurs nécessitera d'allonger la distance entre correcteur et caméra.
  • En premier lieu un tube allonge vissant ZWO de 16,5mm ref. ZWT2-M48-16.5 (ou un diviseur optique ref. ZWOAG le cas échéant si vous avez besoin de guider et une deuxième caméra à utiliser pour cela)
  • Puis une bague ZWO de 21mm ref. ZWM42_EXT21MM ou un support pour filtres à tiroirs ref. ZWFD-M42
  • Si vous souhaitez utiliser un "petit" filtre coulant 31,75mm en lieu et place d'un filtre coulant 50,80mm (les filtres 31,75mm suffisent pour petit capteurs) utilisez une bague adaptatrice type AC0018.
  • Le cas échéant, une bague adaptatrice T2-M48 ref. ZWM48-M42 pourra vous aider à tout visser ensemble selon le filetage en sortie du correcteur.
    L'on obtient bien 16,5 + 21 + 17,5 (ou 5 + 12,5) = 55mm.

Cet ensemble vous permettra d'imager facilement vos objets du ciel profond avec toutes les caméras ZWO "planétaires" avec tirage de 17,5mm. Pour les caméras ZWO avec tirage de 12,5mm, ajoutez simplement un tube allonge T2 de 5mm ref. AC0057.5 !

Exemples de solutions photo avec une lunette Sky-Watcher 80ED

Vous pouvez utiliser votre "petite" caméra planétaire ZWO ASI avec le réducteur de focale (ref. SW0182) pour 80ED pour imager les objets du ciel profond quelques secondes.

  • avec le réducteur de focale il faut placer le capteur à 55mm précisément en arrière de celui-ci.
    Par exemple (dans le sens de la lumière), vous aurez tout d'abord votre lunette puis le correcteur/réducteur puis une bague ZWO de 16,5mm ref. ZWT2-M48-16.5 (ou un diviseur optique ref. ZWOAG le cas échéant si vous avez besoin de guider et une deuxième caméra à utiliser pour cela) et une bague ZWO de 21mm ref. ZWM42_EXT21MM (ou support filtre à tiroirs  ref. ZWFD-M42 pour mettre éventuellement des filtres) puis la caméra vissée directement derrière.
  • Si vous souhaitez utiliser un "petit" filtre coulant 31,75mm en lieu et place d'un filtre coulant 50,80mm (les filtres 31,75mm suffisent pour petit capteurs) utilisez une bague adaptatrice type AC0018.
  • Si le tirage de votre caméra est de 12,5mm seulement (au lieu de 17,5mm) il vous faudra rajouter un tube allonge T2 de 5mm pour compenser cet écart avec par exemple le tube allonge T2 ref. AC0057.5. L'on obtient alors bien 16,5 + 21 + 17,5 (ou 5 + 12,5) = 55mm.

Exemples de solutions photo avec un C800 EDGE HD (valable pour d'autres télescopes EDGE HD)

Vous pouvez utiliser votre "petite" caméra planétaire ZWO ASI avec le réducteur de focale (ref. C-94242) pour C800 Edge HD pour imager les objets du ciel profond quelques secondes.

  • il faut utiliser la bague adaptatrice et allonge ref. TSEHD-M48. Elle est très intéressante car elle vous laisse un tirage "idéal" de 55mm précisément en arrière de celui-ci.
  • Par exemple (dans le sens de la lumière), vous aurez tout d'abord votre télescope puis le correcteur/réducteur pour Edge puis la bague TSEHD-M48 puis la bague ZWO de 16,5mm ref. ZWT2-M48-16.5 (ou un diviseur optique ref. ZWOAG le cas échéant si vous avez besoin de guider et une deuxième caméra à utiliser pour cela) et une bague ZWO de 21mm ref. ZWM42_EXT21MM (ou support filtre à tiroirs  ref. ZWFD-M42 pour mettre éventuellement des filtres) puis la caméra vissée directement derrière.
  • Si vous souhaitez utiliser un "petit" filtre coulant 31,75mm en lieu et place d'un filtre coulant 50,80mm (les filtres 31,75mm suffisent pour petit capteurs) utilisez une bague adaptatrice type AC0018.
  • Si le tirage de votre caméra est de 12,5mm seulement (au lieu de 17,5mm) il vous faudra rajouter un tube allonge T2 de 5mm pour compenser cet écart avec par exemple le tube allonge T2 ref. AC0057.5. L'on obtient bien 16,5 + 21 + 17,5 (ou 5 + 12,5) = 55mm.

Exemples de solutions photo avec un C800 XLT standard (pas EDGE), valable pour d'autres Schmidt-Cassegrain Celestron ou Meade

Vous pouvez très simplement "glisser" votre caméra planétaire avec son filtre anti-infrarouges ou un filtre photo ciel profond dans le coulant 31,75mm du télescope. L'image ne sera pas corrigée mais les capteurs planétaires sont assez "petits". Le fait d'utiliser ce type d'instruments au foyer à F/10 laisse hélas assez peu de lumière, nous recommandons donc plutôt d'utiliser un réducteur de focale Celestron 0,63x.

Vous devriez donc plutôt utiliser votre "petite" caméra planétaire ZWO ASI avec le réducteur de focale 0,63x (ref. C-94175) pour Schmidt-Cassegrain pour imager les objets du ciel profond quelques secondes :

  • Il vous faut donc tout d'abord le C-94175 (à visser directement à l'arrière du télescope)
  • il faut ensuite visser un bague adaptatrice M48 ref. SCT005 ou TSSC-M48.
  • Utilisez ensuite un lot de tubes allonges AC0070.Lot que vous pourrez ajuster de 20mm à 40mm (en fonction du facteur de réduction souhaité), ni plus, ni moins. Personnellement je recommande seulement 20mm de tubes allonges M48, auquel cas un tube AC0070.20 suffira. Cependant, plus le capteur est petit plus vous pourrez "tirer" sur le correcteur en rajoutant des allonges, dans la limite de 40mm toujours.
  • Si vous utilisez un réducteur de focale SCTCORR-IV de Starizona, vous devrez utiliser 35mm de tubes allonge T2 (voir ref. AC0057.Lot)
  • Vous pourrez considérer ensuite un tirage résiduel "idéal" de 55mm en arrière de cette adaptation.
  • Par exemple (dans le sens de la lumière), vous aurez tout d'abord votre télescope puis le correcteur/réducteur puis la bague SCT005 puis la bague ZWO de 16,5mm ref. ZWT2-M48-16.5 (ou un diviseur optique ref. ZWOAG le cas échéant si vous avez besoin de guider et une deuxième caméra à utiliser pour cela) et la bague ZWO de 21mm ref. ZWM42_EXT21MM (ou support filtre à tiroirs  ref. ZWFD-M42 pour mettre éventuellement des filtres) puis la caméra vissée directement derrière.
  • Si vous souhaitez utiliser un "petit" filtre coulant 31,75mm en lieu et place d'un filtre coulant 50,80mm (les filtres 31,75mm suffisent pour petit capteurs) utilisez une bague adaptatrice type AC0018.
  • Si le tirage de votre caméra est de 12,5mm seulement (au lieu de 17,5mm) il vous faudra rajouter un tube allonge T2 de 5mm pour compenser cet écart avec par exemple le tube allonge T2 ref. AC0057.5. L'on obtient bien 16,5 + 21 + 17,5 (ou 5 + 12,5) = 55mm.

Ces exemples sont valables pour tous les types d'instruments et de correcteurs à peu près "standard" ou dont le correcteur ou réducteur a 55 mm de tirage (l'immense majorité donc...)

Exemples de solutions photo avec un Maksutov 127/1500

Le Maksutov 127 est plutôt dédié aux petits objets et aux planètes. En effet son rapport F/D élevé le pré-destine plutôt à l'observation des objets les plus petits. Cependant, avec un réducteur de focale "assez basique" vous pouvez le transformer assez facilement en un télescope visuel assisté. Dans l'exemple suivant, nous allons constituer une solution "VA" avec une caméra ZWO performante...

  • Utilisez donc votre Maksutov  127/1500 (sur AZ-GTi ou autre monture)
  • Il vous faut idéalement un réducteur de focale 0,5x "visuel" (convient bien pour le visuel assisté aussi) : Cliquez-ici !
  • Utilisez une caméra ZWO ASI585 MC par exemple (si possible refroidie) avec son adaptateur coulant 31,75mm et un filtre anti-infrarouges. (ou autre filtre ciel profond)
  • Vissez dans l'ordre :  filtre anti-infrarouges + réducteur de focale + adaptateur coulant 31,75mm + caméra
  • L'ensemble vous donnera une réduction de la focale de 0,5x environ et un rapport d'ouverture de F/6 ce qui est tout à fait raisonnable pour du visuel assisté !
  • Vous pourrez compléter cette solution initiale en remplaçant le filtre anti-infrarouges par un filtre L-Pro (anti pollution lumineuse) ou même L-enHance d'Optolong (nébulaire) pour les nébuleuses.
  • Pour diminuer encore un peu plus la focale (et augmenter la taille du champ), ajoutez des tubes allonge coulant 31,75mm (M28) - cela sera valable dans une certaine limite, le champ illuminé devenant progressivement minuscule...
  • Pour bien vous figurer le champ "utile" n'hésitez pas à faire des essais en plein jour (sans jamais viser le Soleil bien entendu)...

Une monture équatorial obligatoirement ?

Oui et non ! pour les poses relativement courtes, une petite monture Alt-Az peut suffire dés lors que son mode de suivi sidéral est bien calibré et fonctionnel. La limite de ce système est matérialisée par la rotation de champ qui se produit pendant les poses et au fil des poses. De nombreux articles en parlent néanmoins qui expliquent comment résoudre partiellement voire totalement le problème (dérotateur...).

Quels logiciels ?

De nombreux logiciels existent pour la capture des images, nous recommandons chaudement d'essayer SharpCap Pro ou FireCapture par exemple.

Et pour le public ?

Une des plus grandes "joies" du public lors des soirées astronomiques est de "voir" les objets. Bien sur l'oculaire est difficile à utiliser pour un débutant (placement de l'oeil etc...) mais l'émotion provoquée par votre première galaxie ou par les anneaux de Saturne sera immense et impossible à atteindre en "visuel assisté". Cependant, par soucis de confort et par soucis de "vision", le visuel assisté est une méthode "royale" pour montrer le ciel étoilé avec les caméras modernes.

Il vous faudra nécessairement un PC mais attention, les petits écrans n'apportent aucun confort et le contraste des écrans d'ordinateurs portables est régulièrement mauvais voir nul.

Nous recommandons d'utiliser (si possible) un écran type OLED (LG par exemple sans faire de pub ;-))) qui présentera l'avantage d'un contraste parfait et infini ! les images du ciel sur ces écrans sont ce qui peut se rapprocher le plus des images perçues par l'oeil et le visuel assisté sur ce type d'écran est proche de la magie.

Une TV de 40" (environ 1m de diagonale) par exemple sera idéale tout en étant du même ordre de prix que la caméra elle-même...

Quelle caméra si vous ne l'avez pas déjà ?

Si vous ne savez pas encore quelle caméra acheter pour le planétaire, mais que vous souhaitez réellement faire du visuel assisté de qualité pour le ciel profond, voire même du ciel profond "dans les règles de l'art", nous recommandons les caméras à base de capteur IMX 585 ou IMX 533 couleur refroidies. Dans ce cadre, nos "préférées" sont clairement les modèles refroidis, la Ares-C-Pro ou la Uranus-C-Pro de Player One par exemple, ou la ZWO ASI533-C Pro offrent d'excellentes performances dans TOUS les domaines de l'imagerie astronomique.