Tête binoculaire T.S. Optics

Réf.: TSBino
CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)
189,00 €
Une tête binoculaire disponible en kit avec oculaires ou seule. Offre de nombreuses possibilités...
Envoyé sous7 jours

La tête binoculaire TS Optics vous permet d'observer avec vos deux yeux simultanément. Equipée d'un coulant 31,75mm en entrée, elle est utilisable sur la plupart des instruments du marché.

Les têtes binoculaires sont largement considérées comme améliorant le confort de vision par rapport au mode "monoculaire". C'est particulièrement vrai pour les observations de longue durée. Généralement, les yeux se fatiguent vite du fait d'utiliser seulement l'un ou l'autre alternativement avec un œil fermé par exemple. Les utilisateurs remarquent également un niveau de détails plus important en mode binoculaire qu'en mode monoculaire du fait du travail du cerveau pour la reconstitution d'une seule image.

Avantages de l'observation binoculaire :

  • Observation plus reposante sans fatigue oculaire et avec plus de confort
  • Quantité de détails accessibles plus importante
  • De nombreux utilisateurs perçoivent un effet "tridimensionnel" des objets observés et donc plus naturel.

Observation binoculaire des amas et nébuleuses :

L'utilisation principalre des têtes binoculaires est l'observation des surfaces planétaires, lunaires ou du soleil (avec filtres adaptés). Une des raisons est la difficulté d'obtenir des facteurs de grossissements faibles avec cet accessoire, ce qui fait que les objets du ciel profond n'entrent pas dans le champ image. Cependant, certains utilisateurs de têtes binoculaires sont également convaincus qu'une tête "bino" n'est pas faite pour observer le ciel profond. La raison principalement évoquée est la perte de lumière engendrée (50% de la lumière pour chaque œil). La théorie est acceptable mais vous seriez surpris de constater à quel point l'observation des objets du ciel profond à travers une tête bino est intéressante !

Le fond du ciel va devenir plus sombre du fait de la perte de lumière et le cerveau fonctionne très bien pour superposer les deux images et n'en faire qu'une qui vous paraîtra plus lumineuse qu'attendue y compris sur les objets diffus. Ajoutez à cela le confort supplémentaire indéniable de cette solution et l'effet 3D et vous verrez que les têtes binoculaires ont aussi leur mot à dire pour l'observation du ciel profond !

La tête binoculaire TS Optics dispose de 2 porte-oculaires à serrage concentriques autocentrants permettant un excellent positionnement des oculaires. Ce serrage est cependant incompatible avec les oculaires ayant une gorge au niveau de leur jupe car elle aura tendance à "coincer" l'oculaire en position. Elle offre également des optiques avec traitements anti-reflets toutes surfaces FMC et une ouverture optique pratique de 23mm. Ces raisons en font une tête très intéressante bien qu'à petit prix. Cette version est une version améliorée des têtes binoculaires T.S. optics disponibles jusqu'alors, avec des améliorations qui nous semblent donc très intéressantes.

Versions proposées :

  • Tête binoculaire seule (avec accessoires)
  • Tête binoculaire + une paire d'oculaires TS Optics 12mm WA 70° + glass-path 1,6x
  • Tête binoculaire + une paire d'oculaires TS Optics 20mm WA 70° + glass-path 2,6x

Tirage optique :

Le tirage optique de 100mm de cette tête binoculaire apporte quelques "contraintes" à l'utilisation.

  • Télescopes type Maksutov-Cassegrain ou Schmidt-Cassegrain : la quasi-totalité des instruments permet la mise au point avec cette tête binoculaire.
  • Télescopes Celestron EDGE HD : à priori, la position du foyer sera plus loin du baffle du télescope que ne l'exige les schémas Celestron. L'image pourra en être légèrement dégradée
  • Lunettes astronomiques : la tête est utilisable directement au foyer ou derrière un renvoi-coudé 31,75mm. Attention toutefois, sur certaines lunettes il faudra utiliser un "glass-path" de 1,6x pour parvenir à effectuer la mise au point.
  • Télescopes de Newton : L'utilisation d'une tête bino requière l'adjonction d'un "glass-path" de 2,6x pour parvenir à la mise au point sur la plupart des télescopes de Newton. Certains télescopes astrographes ont un foyer qui "sort" plus et pourront opter pour un GlassPath 1,6x.

Nous proposons donc les "glass-path" 1,6x ou 2,6x, adaptés à cette tête binoculaires, qui se vissent sur l'entrée de la tête. Ces éléments optiques, assimilables à une lentille de barlow ont un facteur de grossissement de 1,6x ou 2,6x. La version 1,6x compense en partie le tirage optique, la version 2,6x compense totalement le tirage optique induit. (voir produits recommandés).

  • Nouveau design optique avec 23mm d'ouverture optique
  • Traitement anti-reflets FMC toutes surfaces pour une clareté optimale
  • Porte-oculaires à serrage autocentrant
  • Collimation précise
  • Corps mécanique usiné précisément
  • Tirage relativement court (pour une tête bino) de seulement 100mm
  • Jupe 31,75mm avec filetage pour filtres
  • Poids : seulement 525g

Version "tête bino seule" :

  • Tête binoculaire TS.Optics
  • Bouchons aux 3 sorties
  • Valise

Version "Pack 1,6x" :

  • Tête binoculaire TS.Optics
  • Bouchons aux 3 sorties
  • Valise
  • Deux oculaires de bonne qualité TS Optics 12mm WA 70°
  • Un correcteur glass-path 1,6x compensant 65mm de tirage (pour télescopes et lunettes disposant d'au moins 45mm de tirage nominal)

Version "Pack 2,6x" :

  • Tête binoculaire TS.Optics
  • Bouchons aux 3 sorties
  • Valise
  • Deux oculaires de bonne qualité TS Optics 20mm WA 70°
  • Un correcteur glass-path 2,6x compensant 110mm de tirage (pour télescopes et lunettes ne disposant d'aucun tirage nominal)


Avis clients

lundi 15 août 2016

commandé avec 2 oculaires FF 19mm début août : résultat bien au delà de mes attentes sur mon vieux MTO1000, grossissement de 90 à 100x sans renvoi et sans barlow, très lumineux, extraordinaire sur la lune, encore utilisable avec un redresseur terrestre à 45° malgré le grandissement supplémentaire et la perte de luminosité. Par contre l'image est dédoublée avec un renvoi 90° diélectrique, peut-être dû à des réflexions internes ?

Hervé CHANU

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire. Connexion