Les étoiles sont hélas rarement parfaitement rondes sur les photos astronomiques, surtout les images brutes, et surtout si l'on débute en astro-photographie avec son matériel. Plusieurs types de déformations sont à prendre en compte, qui ont des origines très diverses, et qui s'ajoutent les unes aux autres, et qu'il faudra distinguer pour adresser la bonne solution au problème.

Collimation

Si les étoiles sont globalement déformées sur l'ensemble de l'image avec une forme étirée, y compris sur des poses très courtes, il peut s'agir d'un problème de collimation. Vérifiez bien votre collimation avant toute investigation sur votre qualité d'image. La collimation est vraiment un point crucial avant de passer à toute autre forme de recherche de défaut.

Cosmétique des étoiles

Si les étoiles ont un ou plusieurs "pics" ou "trou" de lumière (étoiles les plus lumineuses du champ ont parfois ce problème) il peut s'agir d'un obstacle dans la chaine optique ou d'une lentille un peu pincée, ou hélas d'un problème d'astigmatisme. Les aigrettes (lignes autour des étoiles) sont hélas une réalité dés lors que votre télescope (Newton) a des branches d'araignée devant le miroir primaire. De même si vous utilisez un objectif photo, le diaphragme génèrera une aigrette par lame de diaphragme.

Exemple d'aigrettes (simulations)

spikes

Vérifiez que la pupille de sortie du télescope soit bien ronde (par exemple si le miroir primaire a des "pattes" de fixation, vérifiez qu'elle ne se voient pas dans l'image, auquel cas n'hésitez pas à diaphragmer l'optique de quelques mm quitte à perdre un peu en luminosité mais à bien faire disparaitre toute forme disgracieuse de la pupille de sortie.

Exemple d'aigrettes et problèmes cosmétiques

Cosmetique

Mise au point

Si les étoiles sont globalement "empâtées" il peut s'agire d'un problème de mise au point : idéalement faites la mise au point sur une étoile située à 1/4  ~ 1/3 du bord de l'image. Ni une étoile au centre, ni près du bord.

Exemple de bonne (gauche) et mauvaise (droite) mise au point :

MiseAuPoint

Correcteur de champ sous ou sur corrigé

Si vous n'utilisez pas de correcteur de champ : il en faut un ! quelque soit la nature de votre instrument (lunette astronomique, newton, Schmidt-Cassegrain et même certain Ritchey Chretien...)

Si vous utilisez un correcteur de champ ou réducteur de focale et constatez des étoile piquées au centre, mais en forme de "comètes" au bords, vous avez soit de la coma pour un télescope de Newton (vérifiez que vous utilisez un correcteur de coma) soit de la courbure de champ sur une lunette astronomique (vérifiez que vous utilisez bien un correcteur de champ). E

nsuite vérifiez que vous avez le bon tirage entre le correcteur et le capteur (forme des étoiles périphériques) : si les étoiles sont étirées de façon centrifuge (sous-corrigé), il faut généralement rajouter un peu de tirage de l'ordre de moins d'1 mm à plusieurs millimètres le cas échéant.

Tirage trop faible

tiragefaible

Si les étoiles ont une forme de "ballon de rugby" écrasé le long du périmètre alors il y a trop de tirage (sur-corrigé).

Tirage trop fort :

tiragefort

TILT du capteur (non orthogonalité)

Si vos étoiles sont parfaites dans un coin, ovalisées dans un autre, étirées encore dans un autre coin, alors vous avez un problème de tilt (essentiellement sur les capteurs >= APS-C) auquel cas il vous faut un correcteur de Tilt et l'utiliser pour ajuster la perpendicularité du capteur avec l'axe optique :

Exemple de tilt dans une image

Tilt

Problème de mise en station

Si vos étoiles semblent tourner autour d'un point fixe dans l'image ou en dehors, alors vous avez un problème de mise en station polaire. Votre image tourne autour du seul point fixe "disponible" à savoir l'étoile guide.

Exemple de rotation de champ autour de l'étoile guide

PolarAlign

Problème de suivi (autoguidage insuffisant ou pas d'autoguidage)

Enfin si vos étoiles sont légèrement allongées, selon un axe, légèrement ovalisées et de façon tout à fait uniforme, il s'agit certainement d'un problème de suivi en AD ou en DEC à identifier et régler par autoguidage.

Exemple de problème de suivi

Tracking

Conclusion

Bien entendu dans la réalité on n'aura jamais qu'un seul phénomène à la fois... ce serait trop facile !! Mais plutôt plusieurs de ces symptomes, voire tous en même temps ! Problèmes qu'il vous faudra résoudre séparément avec les techniques ou accessoires adéquats. En effet il est très rare d'observer un réel défaut optique ou mécanique en tant que tel, mais les conditions d'utilisation, les contraintes optiques et optroniques liées à l'astrophotographie font qu'on doit résoudre soi-même un grand nombre de petits défauts "naturel" quelque soit la qualité et la marque du matériel.

Notre conseil

Enfin si après pas mal d'efforts vous arrivez à obtenir des étoiles très légèrement "abimées" mais pas trop "moches", disons raisonnablement rondes, plutôt que de vous arracher les cheveux par des réglages au micron près, nous vous recommandons d'utiliser des fonctions de déconvolution d'étoiles sur PixInsight ou autre logiciel.

Ainsi il faudra trouver un juste milieu entre perfectionnement de la solution optique et mécanique (qui hélas ne sera jamais parfaite) et traitement d'image (post-traitement).