Les systèmes informatiques embarqués dans les montures Go-To pour modéliser le ciel sont assez complexes et rentrent parfois en conflit pendant le goto, aussi, voyez à faire les essais suivants :

Matériellement d'abord

  • Vérifiez l'état des câbles pour éliminer toute cause liée à une mauvaise communication entre monture et raquette (les câbles vieillissent dans le temps, changez-les de temps en temps)
  • Vérifiez aussi les câbles intermédiaires entre moteurs et carte électronique (montures EQ5, EQ3, EQM-35 par exemple)
  • Vérifiez la bonne qualité de vos alimentations (batterie ou secteur) et l'état de charge de la batterie
  • Si votre monture dispose d'encodeurs auxiliaires (AZ-GTi, AZ-EQ6, EQ8 etc...) désactivez-les ! (voyez ici pour plus de détails)
  • Vérifiez l'état des câbles d'alimentation et qu'ils ne fassent pas de court-circuit ou faux-contact pendant le déplacement Go-To de la monture
  • Vérifiez les versions de firmware raquette et monture et en cas mettez-les à jour ! De nombreuses corrections sont apportées par les fabricants dans le temps !
  • Vérifiez que votre trépied est parfaitement horizontal avant de placer la monture dessus
  • Vérifiez que la mise en station polaire est la plus précise possible (viseur polaire, polemaster etc...)
  • Vérifiez l'erreur de cône de l'instrument par rapport à la monture et réduisez-la au maximum (voir procédure de correction de l'erreur de cone sur votre notice Sky-Watcher par exemple)
  • Vérifiez toujours que l'équilibrage de l'instrument est correct
  • Si votre monture dispose d'encodeurs auxiliaires (AZ-EQ6, EQ8 première du nom, AZ-GTi) ceux-ci peuvent poser problème, désactivez-les à la raquette ou déconnectez-les carrément.
  • Vérifiez que les freins des 2 axes sont bien serrés avant de commencer

Opérationnellement ensuite

  • Vérifiez et re-vérifiez 3x plutôt qu'une les paramètres indiqués dans la raquette, entrez bien l'heure locale, indiquez bien GMT +1 et renseignez correctement le paramètre de "Daylight saving" (heure d'été/hiver)
  • Vérifiez bien vos coordonnées géographiques, vérifiez que Nord et Sud sont bien indiqués (parfois avec signe + ou - selon la monture)
  • Si vous utilisez un ordinateur ou un smartphone ou autre, plutôt que la raquette, recommencez avec la raquette pour éliminer les causes informatiques
  • Désactivez les encodeurs de positionnement de la monture (pour EQ8 et AZ-EQ6) (ils apportent plus de bizarreries que de solutions)
  • Effectuez toujours une initialisation / synchro-ciel sur 3 étoiles avec 1 étoile d'un coté du méridien et 2 de l'autre
  • Le cas échéant faites une réinitialisation d'usine de la raquette pour nettoyer tous les paramètres stockés (menus de la raquette)
  • à priori le système mécanique d'une monture étant très simple, une fois les "bizarreries" du goto éliminées, votre monture devrait pointer à merveille
  • sur certaines montures (iOptron, Celestron) la pile de la raquette ou de la carte mère peut être "morte" : remplacez-la ! Cela peut même occasionner une panne !

Procédure d'initialisation

Prenant l'exemple des montures sky-Watcher vous devriez suivre les étapes suivantes :

1. Placer la monture en position initiale (télescope en haut, et dirigé vers le nord (vers +90°, vers le nord céleste), barre de contrepoids et contrepoids en bas à la verticale)

2. Démarrer la monture et l'initialisation des paramètres jusqu'à lire "polaris in P.Scope".
     Pour la date : attention le mois est avant le jour !
     Pour l'heure : rentrer l'heure à votre montre, GMT+1 et Daylight savine : si on est en heure d'été dites YES, sinon dites NO.
     Pour la géolocalisation attention de bien mettre des 0 devant les chiffres, notez la position précisément à l'aide de Google Maps ou de votre GPS de smartphone.
     (téléchargez l'application SynScan sur l'AppStore ou le Google Store pour vous aider) !!

3. Visée polaire :
     Désserrer les freins de la monture.
     Tourner la DEC à 0° de déclinaison pour libérer le "puits" du viseur polaire et retirer les bouchons nord et sud du viseur polaire. Effectuer la mise au point du réticule en tournant l'oculaire.
     Faire tourner l'axe AD de la monture pour avoir les axes du réticule du viseur polaire horizontaux/verticaux (quelque soit la position des chiffres dans le réticule, ne vous embêtez pas).
     Pour vérifier que les axes sont bien horizontaux/verticaux, amusez-vous à faire circuler l'étoile polaire sur l'axe horizontal à l'aide des molettes d'ajustement azimutales.
     Sans tenir compte de la position des chiffres dans le réticule, placer la polaire à l'emplacement indiqué par la raquette dans le réticule comme sur une horloge,
     par exemple si "Polaris in P.Scope" indique 6h30 on mettra la polaire au centre du réticule tout en bas du cadran, légèrement vers la gauche, à mi chemin entre 6h et 7h,
     comme on lirait 6h30 sur une montre (position de la petite aiguille d'une montre). Ajustez la luminosité de la LED si besoin (options dans la raquette SynScan pour les montures qui ont un éclairage intégré)
     N'inversez rien, ne tenez pas compte de la position des chiffres, ajustez la position de la polaire sur le réticule comme s'il s'agissait de la petite aiguille de votre montre.

4. Reboucher le viseur polaire, bien replacer le télescope vers le nord et contrepoids en bas avant de faire le moindre goto.

5. Quand la raquette demande "begin alignment" dire "oui" pour lancer la procédure de synchronisation sur le ciel sur 3 étoiles idéalement. 

Il est normal que la première étoile soit toujours un peu loin de quelques degrés (pas à l'opposé par contre ni même à 45°...), les étoiles suivantes devraient être bien plus proches.

Si cela ne fonctionne pas, ne pas s'énerver et recommencer en vérifiant bien tous les paramètres, position initiale etc...

Au fil de l'eau n'hésitez pas à re-synchroniser régulièrement des étoiles supplémentaires, idéalement proches des cibles que vous souhaitez atteindre.